08 septembre 2021

La chevalière personnalisable de Stamped

Avec Stamped, Magda Benmlih livre une nouvelle belle interprétation de la chevalière, bijou genderless par excellence. Son unique modèle est en acier coloré or ou argent. « L’or et le précieux ne sont pas des obsessions », explique la jeune femme qui officie pour des marques de joaillerie mais a aussi « adoré travailler avec Elie Top chez Lanvin », à l’époque merveilleuse d’Alber Elbaz. L’énorme atout de son bijou aux proportions parfaites et aux angles arrondis : il est personnalisable à l‘infini avec une jolie gravure, très fine, qui s’apparente à un tatouage. Estampée à vos initiales, d’une date, d’une phrase, d’un dessin… Tout est possible et ce, en seulement 3 semaines. On attend la suite, cette histoire ayant commencé il y a à peine 5 mois. Bon vent !

À partir de €90 @stamped_official

  • Stamped

  • Stamped

  • Stamped

  • Stamped

  • Stamped

Articles les plus lus

Renard Bijoux, l’émotion du quotidien

On perçoit dans les bijoux de Véronique Renard l’authenticité, l’émotion liée aux petits riens du quotidien, le travail fait main…

Repossi x Mapplethorpe

Gaia Repossi, directrice artistique de la marque fondée par son père (aujourd’hui propriété de LVMH), a imaginé une collection de bijoux inspirée de...

Diamants de synthèse sur or noir chez DFLY

Philippe Airaud, designer de DFLY, décline le modèle « Oddity » en or noir, les diamants restent sertis dans de l’or jaune. Magnifique.

Van Cleef & Arpels renforce son lien historique avec la danse

Un des bijoux emblématiques du joaillier est le clip-ballerine apparu au début des années 40. Au-delà des créations joaillières et horlogères, Van...

Messages personnels: les acrostiches de Chaumet

En accord avec l’histoire de chacun, Chaumet décline le bracelet acrostiche dont la succession d’initiales de chaque pierre forme un message.

Yasuki Hiramatsu aux enchères, une première

Par Marie-Laure Cassius-Duranton. Dans les ventes aux enchères, on ne trouve pas que des bijoux ayant appartenus à nos ancêtres : trois bijoux de Yasuki...