Mon agenda

03 mars 2021

« Découvrir le monde des pierres », un cours pour vos ados à L’École des Arts Joailliers

Saviez-vous que les cours proposés par L’École des Arts Joailliers, s’adressaient également à un jeune public entre 5 et 18 ans ? J’ai assisté, avec quatre adolescents, à celui intitulé « Découvrir le monde des pierres ».

Texte et photos Sandrine Merle.

 

 

Ce cours, conçu en relation avec les programmes scolaires, permet de faire découvrir l’univers fascinant des pierres et de la joaillerie aux plus jeunes et de les sensibiliser à la création. « Adolescents, ils ont peu l’occasion de s’intéresser au monde du bijou et à celui des pierres. Ces cours ouvrent l’esprit », explique la mère d’Ellea. Cette dernière, baskets, jean skinny et top cropped, en classe de Première, veut justement travailler dans le luxe. Et pourquoi pas chez un joaillier ? Mathilde, elle, sait qu’elle sera architecte (cf. son sweat-shirt) mais, elle a eu envie d’en savoir plus après la visite de l’exposition « Jean Vendome ». C’est une autre exposition, « Paradis d’Oiseaux », qui a amené Paul ici. Pour Chloée, le déclic a eu lieu grâce à la collection de pierres de son grand-père.

 

Bien plus amusant que l’école

« Ici, c’est bien plus amusant que l’école traditionnelle », prévient d’emblée Isabelle Delahaye la professeur-gemmologue. En effet, le cours magistral (formation dans les entrailles de la Terre, formules chimiques, mappemonde des mines, etc.) ne prend jamais le pas sur la pratique. Priorité aux quizz, aux ateliers, aux expériences. Première mission : classer une série de cartes illustrées par ordre chronologique, de l’extraction de la pierre jusqu’au bijou fini. Il faut aussi associer un mot à chacune des étapes : éruption, érosion, tri, bijou, etc. À chacun de puiser dans ses souvenirs, ses cours de Sciences de la Vie et de faire appel à sa logique. Et cela en équipe de 2, car l’union fait la force !

 

Jeu de rôle

Puis vient la manipulation des pierres, citrine péridot, opale rose, quartz à inclusions… Là aussi, l’amusement prime grâce à un jeu de rôle : « je suis à l’autre bout du monde, sans smartphone et je souhaite vous acheter une pierre que vous devez donc me décrire », annonce Isabelle. Échantillons en main, Ellea, Chloée, Paul et Mathilde notent « du vert comme de la mousse à l’intérieur », « avec des facettes », « en forme de dôme », etc. À chaque indication, Isabelle associe le juste mot : inclusion, cabochon, etc. Manière inventive de faire découvrir ce monde fascinant.

 

La loupe, l’outil indispensable

Qui dit gemmologue, dit loupe 10x. « On dit même que c’est son troisième œil ! », ajoute Isabelle. Son utilisation requiert quelques indications : s’installer les coudes sur la table (pour une fois c’est permis !), la tenir par la partie basse positionnée contre la joue, trouver son œil directeur (celui avec lequel on vise) et ne pas fermer l’autre car on perd alors la profondeur de champs. Silence dans la salle… La vie intérieure de ces pierres laisse rêveur.

 

Le temps file car l’approche est avant tout créative et ludique. On est à l’école… mais pas vraiment ! En sortant, Ellea, Chloée, Mathilde et Paul passionnés par ce cours n’avaient qu’une envie : faire le tour de la place Vendôme située à deux pas, pour admirer les pierres dans les vitrines des joailliers.

 

Réserver un cours destiné au jeune public à L’École des Arts Joailliers

 

Vidéo en bannière: « Blanche Neige et les Sept Nains », dessin animé montré pendant le cours

 

Articles relatifs  à ce sujet :

Marc Deloche à L’École des Arts Joailliers

« Inside Out : Le monde intérieur des pierres précieuses » de Billie Hugues

Articles les plus lus

Découvrir le rubis à L'École des Arts Joailliers avec Marie-Anne Bruschi

L’approche du cours est très intéressante car elle va bien au-delà : elle est transversale. J’y ai retrouvé beaucoup de mes centres d’intérêt :...

Enfin un livre sur Aldo Cipullo!

L’étroite collaboration avec Cartier est au centre de la vie d’Aldo Cipullo, dans tous les sens du terme : elle commence dix ans après son arrivée à...

Vente Aguttes, éloge des bijoux non signés

Dans un bijou, la signature ne fait pas tout ! J’aime particulièrement ceux qui ne sont pas signés comme cette petite dizaine sélectionnée dans la...

Si le Père Noël était un chic type...

Si le Père Noël était un chic type, il m’offrirait un diamant rose d’Argyle, un itinéraire joaillier au Pérou, un « Tutti Frutti » de Cartier...

À lire, "Jean Dunand" aux Éditions Norma

Dans ce livre « Jean Dunand » des Éditions Norma, Félix et Amélie Marcilhac proposent une première : un répertoire d’une cinquantaine de bijoux.

"Le dessin sans réserve" au MAD

Cette exposition présente pour la première fois le fond de dessins du MAD, l’un des plus riches au monde avec plus de 200 000 feuilles du XVe au XXIe...