Itinéraires joailliers

18 novembre 2015

Le musée éphémère de Chaumet

Dans son musée de la place Vendôme, le joaillier Chaumet expose son patrimoine au fil d’expositions temporaires.

Ouvert en septembre 2015, le musée Chaumet révèle la richesse des archives incroyables réunies, depuis les années 80, par la maison. Soit quelques 80 000 dessins d’une délicatesse infinie, 300 000 tirages originaux et 38 000 plaques de verre, 19 800 factures qui lui ont permis d’identifier clients et fournisseurs, plus de 150 épreuves de diadèmes en maillechort (alliage de cuivre et d’étain) et surtout des bijoux. Parmi ses inestimables trésors, l’aigrette en plumes datant du début du XXe siècle, le diadème formé par des épis de blé sertis de diamants qui aurait été dessiné pour l’impératrice Marie-Louise. Au gré du thème de chaque exposition, la petite montre bijou de 1980 croise le bracelet en feuilles de lierre émaillées du XIXe siècle ou encore une paire de peignes du début du XXe, en écaille gansée d’une guirlande de laurier en or ponctuée de perles. Des voyages merveilleux. Sur rendez-vous, il est également possible d’accéder aux salons historiques de la maison, juste au-dessus de la boutique de la place Vendôme, où est conservée l’impressionnante collection de diadèmes en maillechort.

Articles les plus lus

Le Crédit Municipal, un acteur discret mais étonnamment puissant

En 2020, les ventes de bijoux et de montres anciens ou pre-owned du Crédit Municipal ont généré plus de 10,6 millions d’euros.

Venise ou la Sérénissime des anneaux

Aux environ de l’an 1000, le doge aurait jeté pour la première fois une bague en or dans les eaux de la lagune en prononçant ses mots : « Nous...

La Pala d’Oro de la basilique Saint Marc avec Alberto Nardi

Dissimulé derrière le maître-hôtel, ce retable en or, en pierres précieuses et en perles a été commandé aux artisans de Constantinople en 916. Quand...

La boutique Georges Fouquet au musée Carnavalet

Porté par le succès ses bijoux dessinés par Mucha, Georges Fouquet demande à l’artiste tchèque de concevoir sa nouvelle boutique du 6 rue Royale, en...

5 raisons d’aller chiner aux Merveilles de Babellou

Ici, pas de sélection en demi-teinte : extravagance et théâtralité sont les critères de choix d’Isabelle Klein. Il faut qu’une pièce claque,...

Il y a 150 ans, quand la colonne Vendôme était à terre...

À l’époque, aucun joaillier n’a pignon sur la place Vendôme. Excepté Gabriel Lemonnier, le joaillier officiel de Napoléon III.