24 mai 2016

Le prince charmant de la rue de la Paix

C’est ainsi que sur ce dessin de 1925, le célèbre humoriste Sem nomme le duc de Windsor, futur Edward VIII. Ce dernier passait énormément de temps dans la boutique Cartier de la rue de la Paix où il achetait des bijoux destinés à ses fiancées et surtout à la duchesse de Windsor, pour qui il va abdiquer. Il élaborait le dessin et assortissait les pierres, aux côtés de Jeanne Toussaint alors en charge des créations du joaillier.

  • Le duc et la duchesse de Windsor à Hamilton, aux Bermudes, en 1940. La duchesse porte la broche "Flamant" créée par Cartier en 1940 © SuperStock/Leemage

  • Illustration de Sem représentant l'arrivée du prince de Galles, futur roi Édouard VIII, et ses admiratrices parisiennes © Cartier, 1924

Articles les plus lus

Messages personnels: les acrostiches de Chaumet

En accord avec l’histoire de chacun, Chaumet décline le bracelet acrostiche dont la succession d’initiales de chaque pierre forme un message.

Yasuki Hiramatsu aux enchères, une première

Par Marie-Laure Cassius-Duranton. Dans les ventes aux enchères, on ne trouve pas que des bijoux ayant appartenus à nos ancêtres : trois bijoux de Yasuki...

415

On ignore souvent qu’il existe au total 415 maisons de ventes aux enchères en France dont 68 % sont des petites entités réalisant annuellement moins de 2...

Ruba Abu-Nimah, nouvelle creative director de Tiffany & Co

Suite au rachat de Tiffany & Co par LVMH (pour 15,8 milliards de dollars), Ruba Abu-Nimah devient la nouvelle « creative director » du joaillier...

Les montres féminines de Watches & Wonders 2021

Le nouveau rendez-vous annuel de l’horlogerie, Watches & Wonders, vient de se dérouler entièrement en version digitale. Voici les modèles féminins...

Bvlgari, " Serpenti through the eyes of » Mary Katrantzou

Bvlgari a confié le troisième opus de sa collection « Serpenti through the eyes of » à Mary Katrantzou, créatrice de mode grecque qu’il connaît...