08 décembre 2015

L’Asie rêvée de Cartier

Dès le tournant du XXe siècle, Cartier puise son inspiration dans les objets chinois et japonais. L’exposition « L’Asie Rêvée » dans les collections Baur et Cartier met en regard 160 bijoux et objets du joaillier avec celles du Suisse Alfred Baur, principalement issues de la dynastie Qing (1644-1912). Sur le thème de la libellule, une broche de 1953 en diamants, émeraudes et rubis côtoie une boîte à compartiments inrô en laque incrustée de nacre du XIXe siècle. Une broche Art déco noire et blanche dialogue avec une boîte à sceau en porcelaine « pâte tendre » crème. Dans les vitrines, les matières luxueuses font ainsi écho aux motifs exotiques et aux couleurs d’une infinie poésie.

Jusqu’au 14 février 2016 à la Fondation Baur, Genève.

  • Cartier - Porcelaine "pâte tendre" - Chine, dynastie Qing (1644-1911) - Fondation Baur

  • Cartier - Platine, or, diamants, cristal de roche, émail - New York, 1926 - Collection Cartier

Articles les plus lus

Le boom de la laque

Opaque, lisse et brillante sans étinceler de mille feux, la laque est omniprésente dans les collections. On dirait que les bijoux ont été peints dans...

Tabayer, l’or allégé

J’ai été aussi surprise par l’extrême légèreté de ce volumineux bracelet Tabayer… au point de me demander s’il s’agissait bien d’or.

Défilé Balmain SS22 : obsession maillon

Le maillon, élément central de la collection Balmain SS22, devient même le vêtement quand Olivier Roustaing l’agrandit et le transforme en top ultra...

Osez ces bijoux importables !

Trop inquiétants, trop excentriques, trop, trop, trop… Importables me direz-vous en voyant ces bijoux. Mais demain?

Renard Bijoux, l’émotion du quotidien

On perçoit dans les bijoux de Véronique Renard l’authenticité, l’émotion liée aux petits riens du quotidien, le travail fait main…

Repossi x Mapplethorpe

Gaia Repossi, directrice artistique de la marque fondée par son père (aujourd’hui propriété de LVMH), a imaginé une collection de bijoux inspirée de...