03 avril 2018

Le mystère de la bague de George Sand

Personne n’avait encore identifié la pierre ornant la bague que George Sand avait reçue de sa grand-mère qui, elle, la tenait de la Grande Dauphine Marie-Josèphe (mère de Louis XVI). On a d’abord parlé d’un rubis rouge vif puis d’un « saphir incolore ». Grâce à la miniaturisation des outils, les experts Delphine Chabert, Gérard Panczer et Geoffray Riondet ont enfin pu analyser la pierre sur son lieu d’exposition, au musée de la Vie romantique. Voilà le mystère résolu : il s’agit d’un saphir à peine bleuté posé sur un paillon d’argent coloré en rouge permettant d’imiter l’intensité du rubis. Cette bague décrite par George Sand dans « L’histoire de ma vie » n’en reste pas moins infiniment précieuse.

Résultats gemmologiques dévoilés au salon de l’Objet d’art, du 13 au 15 avril 2018.

Articles les plus lus

Renault R5 Diamant, l'automobile rencontre la joaillerie

Pour les 50 ans de la mythique R5, Renault édite un modèle Diamant, unique, en collaboration avec l’architecte d’intérieur Pierre Gonalons.

Un bijou d’Anna Hu au Musée des Arts Décoratifs

Le Musée des Arts Décoratifs continue sa politique d’acquisition de bijoux contemporains : une pièce de la créatrice Taïwanaise Anna Hu vient...

Les ornements de nez dans l'exposition "Machu Picchu et les trésors du Pérou"

À pendeloques, en forme de crabe, en bimétal, arrondi, martelé… Que de somptueux ornements de nez dans cette exposition « Machu Picchu et les...

Quand le bijou est-il entré au musée ?

Voir des bijoux dans les musées semble naturel mais ils en ont été absents jusqu’à la fin du XIXe siècle !

Attention, savoir-faire français en danger

Le Comité Colbert tire la sonnette d’alarme : certains savoir-faire typiquement français risquent de disparaître dans les 10 ans à venir ! La...

Up-cycling dans l’exposition « Cartier et les Arts de l’Islam » au Musée des Arts décoratifs

Cartier ne s’est pas seulement inspiré des motifs issus de cultures lointaines : dans ses nouvelles créations, le joaillier intègre depuis longtemps...