17 août 2017

Le cocon de verre d’Agathe Saint-Girons dans l’exposition « Medusa »

Il est tout à fait possible de s’offrir certains bijoux exposés dans « Medusa » comme ce cocon de verre d’Agathe Saint-Girons. L’artiste l’a conçu pour faire une demande en mariage peu conventionnelle : celle qui le reçoit doit, pour prendre possession de la bague en or qu’il contient, le casser en mille morceaux. « Le geste symbolisant l’acceptation est bien plus engageant que celui d’ouvrir un écrin », explique l’artiste Agathe Saint-Girons qui le livre avec un mode d’emploi : « Offrez-le tel quel, puis brisez la glace et libérez les sentiments ». Tout cocon de verre qui reste intact ne présage rien de bon…

En vente à la galerie Elsa Vanier.

Articles les plus lus

Messages personnels: les acrostiches de Chaumet

En accord avec l’histoire de chacun, Chaumet décline le bracelet acrostiche dont la succession d’initiales de chaque pierre forme un message.

Yasuki Hiramatsu aux enchères, une première

Par Marie-Laure Cassius-Duranton. Dans les ventes aux enchères, on ne trouve pas que des bijoux ayant appartenus à nos ancêtres : trois bijoux de Yasuki...

415

On ignore souvent qu’il existe au total 415 maisons de ventes aux enchères en France dont 68 % sont des petites entités réalisant annuellement moins de 2...

Ruba Abu-Nimah, nouvelle creative director de Tiffany & Co

Suite au rachat de Tiffany & Co par LVMH (pour 15,8 milliards de dollars), Ruba Abu-Nimah devient la nouvelle « creative director » du joaillier...

Les montres féminines de Watches & Wonders 2021

Le nouveau rendez-vous annuel de l’horlogerie, Watches & Wonders, vient de se dérouler entièrement en version digitale. Voici les modèles féminins...

Bvlgari, " Serpenti through the eyes of » Mary Katrantzou

Bvlgari a confié le troisième opus de sa collection « Serpenti through the eyes of » à Mary Katrantzou, créatrice de mode grecque qu’il connaît...