26 octobre 2016

Bijoux en peintures

Une quarantaine de peintures et de gravures appartenant au château de Versailles ont été sélectionnées pour leur représentation de parures dont très peu sont parvenues jusqu’à nous. De Louis XIV au Second Empire, défilent diadèmes, girandoles, toison d’or, châtelaines et médailles. Plus somptueux les uns que les autres.

« Le goût de la parure » au château d’Angers – Du 15 octobre 2016 au 15 janvier 2017

Articles les plus lus

Bijoux d’artiste, Mathias Kiss x Dangleterre

Mathias Kiss avec Ségolène Dangleterre a réalisé trois bijoux d’artiste. Trois bagues en bronze ou en argent, façonnées comme une corniche. Photo ©...

Vhernier, « Mon Jeu » autour de la chaîne

Le joaillier Italien Vhernier a imaginé un maillon plat pourvu d’une fente. Ce qui permet d’en imbriquer deux, trois, dix, cent même !

Les grands gagnants : vermeil, plaqué or et laiton doré

Dans le registre de la « fantaisie », le vermeil, le plaqué or et le laiton doré montent en puissance. Un phénomène dû à…

Le boom de la laque

Opaque, lisse et brillante sans étinceler de mille feux, la laque est omniprésente dans les collections. On dirait que les bijoux ont été peints dans...

Tabayer, l’or allégé

J’ai été aussi surprise par l’extrême légèreté de ce volumineux bracelet Tabayer… au point de me demander s’il s’agissait bien d’or.

Défilé Balmain SS22 : obsession maillon

Le maillon, élément central de la collection Balmain SS22, devient même le vêtement quand Olivier Roustaing l’agrandit et le transforme en top ultra...