03 août 2017

« La Lechuga » au Louvre

Il s’agit d’une occasion unique d’admirer ce chef-d’œuvre colombien, l’ostensoir de l’église San Ignacio de Bogotá. Réalisé entre 1700 et 1704 par des orfèvres espagnols, il est orné de 1485 émeraudes de Muzo réputées être les plus belles, les plus pures et les plus grosses. Ces pierres rendirent fous les conquistadors espagnols qui pendant des années, déclenchèrent de sanglantes répressions chez les Indiens pour obtenir la localisation des mines, perdues dans l’épaisse et inhospitalière végétation de la cordillère des Andes.

Du 19 septembre au 15 janvier dans le cadre de l’année France-Colombie.


Notice: Undefined variable: video_lst in /home/marcelou/www/thefrenchjewelrypost.com/content/themes/french-jewelry/templates/single-saviezvous.php on line 178

Articles les plus lus

Moules-frites dans l’exposition « Medusa »

« En 2014, j’avais envie de travailler autour du bijou couture comme ceux en coquillages de Gabrielle Chanel », explique Ligia Dias. Par association...

Christopher Thompson Royds au V&A Museum

Le collier de ce jeune designer anglais vient d’entrer dans l’une des plus prestigieuses collections, celle de la galerie des bijoux du musée...

Brilliant woman chez Stubbs & Wootton

Faut-il investir dans le diamant ? Combien vaut aujourd’hui le carat d’un VVS1 selon Rapaport ? Oubliez ces questions préoccupantes en achetant le...

Cinq joailliers à la Biennale 2017

Les maisons de la place Vendôme ont déserté pour la deuxième année consécutive… À la satisfaction de certaines galeries et de quelques marchands...

« Collection particulière » d’Alexandre Biaggi

Le galeriste parisien présente 17 néo-totems, assemblages d’éléments en pierres dures sombres veinées, mouchetées, piquetées et zébrées. « Ces...

Daniel Brush à l’École des Arts Joailliers

Réservez d’ores et déjà une visite à cette exposition exceptionnelle, la première en France de l’artiste américain. Connu, son bracelet-lapin en...