17 août 2017

Le cocon de verre d’Agathe Saint-Girons dans l’exposition « Medusa »

Il est tout à fait possible de s’offrir certains bijoux exposés dans « Medusa » comme ce cocon de verre d’Agathe Saint-Girons. L’artiste l’a conçu pour faire une demande en mariage peu conventionnelle : celle qui le reçoit doit, pour prendre possession de la bague en or qu’il contient, le casser en mille morceaux. « Le geste symbolisant l’acceptation est bien plus engageant que celui d’ouvrir un écrin », explique l’artiste Agathe Saint-Girons qui le livre avec un mode d’emploi : « Offrez-le tel quel, puis brisez la glace et libérez les sentiments ». Tout cocon de verre qui reste intact ne présage rien de bon…

En vente à la galerie Elsa Vanier.

Articles les plus lus

Les boules de cristal de Lydia Courteille

Dans chaque collection inspirée par un pays, la créatrice parisienne imagine une bague ouverte se terminant à chaque extrémité par une tête et une...

Gouachés de diadèmes, Chaumet au Salon du dessin

Dans les années 80, Chaumet a été l’un des premiers joailliers à prendre conscience de la valeur de son patrimoine. Aujourd’hui la maison possède...

Les tourmalines Paraïba de Marie-Hélène de Taillac

La créatrice française propose une série de bagues uniques ornées de tourmalines Paraïba caractérisées par un bleu-vert lagon exceptionnel. Elle...

Les objets chinés de Francesca Villa

La créatrice italienne Francesca Villa intègre sur des montures contemporaines des soldats de plomb, des jetons de casino américain, des boutons, des...

Les pendentifs "Compression" de César chez Artcurial

La prochaine vente Artcurial propose trois « Compression » de César. À partir de 1960, le sculpteur compacte des voitures puis il s’empare de toutes...

« Bijoux, Signes des Temps » à La Reine Margot

Le propriétaire de cette galerie et spécialiste en archéologie, Gilles Cohen, demande parfois à des créateurs contemporains d’imaginer une monture...