Le saviez-vous ?

19 juillet 2017

Le think pink de David Morris

Autour du rose, le joaillier anglais David Morris fait une démonstration de son expertise en pierres exceptionnelles. Dans sa boutique, pendant la semaine parisienne de la haute joaillerie, il décline les mille nuances de sa couleur fétiche avec des diamants dont un de 8 carats, des appairages de perles de conche si rares, du corail, un rubis fuchsia de 16,60 carats ou encore un saphir Padparadscha aux reflets orangés de plus de 12 carats.

Autour du rose, le joaillier anglais David Morris fait une démonstration de son expertise en pierres exceptionnelles. Dans sa boutique, pendant la semaine parisienne...

18 juillet 2017

the french jewelry post x l’École des Arts Joailliers

L’équipe de the french jewelry post a réalisé pour l’École des Arts Joailliers une série de quatre films, intitulée « Mythes et légendes de l’émeraude ». Les professeurs et historiens Inezita Gay et Gislain Aucremanne y content l’histoire de cette fabuleuse pierre verte, de ses origines colombiennes avec Fura et Tena à son périple à travers les siècles en passant par ses aventures dans les cours princières.

Liens vers les vidéos :

Les origines
Fura et Tena
Le voyage de la Bérénice
Le pendentif Helyar

L’équipe de the french jewelry post a réalisé pour l’École des Arts Joailliers une série de quatre films, intitulée « Mythes et légendes de...

17 juillet 2017

Collier de mégots dans l’exposition « Medusa »

Le terme de « bricolage » est souvent associé au travail de l’artiste néo-zélandaise Lisa Walker. Elle récupère, colle, peint des objets comme ces mégots en mousse. Ils sont accrochés sur un fil tressé évoquant ceux des bijoux maoris en pierres et en coquillages. Le collier de mégots se rapproche ainsi d’un rapport magique et talismanique. Comme pour exorciser cette addiction mortelle.

Le terme de « bricolage » est souvent associé au travail de l’artiste néo-zélandaise Lisa Walker. Elle récupère, colle, peint des objets comme ces mégots...

10 juillet 2017

Breakfast at Tiffany’s dans l’exposition Hubert de Givenchy

Cette exposition est la première consacrée au remarquable travail d’Hubert de Givenchy depuis 1991. Robes de cocktail, manteaux et tailleurs pantalon convoquent peu de bijoux : cela semble surprenant mais rappelle qu’avant les années 1990, les couturiers n’en proposaient pas dans leurs collections. L’exception : la petite robe noire ornée d’un collier, portée par Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s. Grâce aux longs plans du réalisateur Blake Edwards, ces rangs de perles blanches sont aujourd’hui inscrits dans la mémoire collective.

Jusqu’au 31 décembre 2017 à la Cité de la Dentelle et de la Mode, Calais.

Cette exposition est la première consacrée au remarquable travail d’Hubert de Givenchy depuis 1991. Robes de cocktail, manteaux et tailleurs pantalon convoquent...

07 juillet 2017

Le plastique dans l’exposition « Medusa »

Une simple feuille de polyéthylène découpée se transforme en un collier, un bracelet et une bague. « En dissimulant une parure, cet objet instaurait un dialogue entre bijou et art », explique la créatrice Carole Guinard qui l’a créé en 1987, pour la première Biennale du bijou à Paris. « Son design ultra épuré donnait une réponse simple aux questions ambiguës du multiple, de la reproduction à l’infini, de la copie qui n’a pas d’original. » Ce qui reste du stock de 1987 est aujourd’hui vendu 25 euros à la librairie du musée des Arts décoratifs. Un super collector.

Une simple feuille de polyéthylène découpée se transforme en un collier, un bracelet et une bague. « En dissimulant une parure, cet objet instaurait un dialogue...

29 juin 2017

40

Les États-Unis représentent à peu près la moitié des achats de bijoux en diamants dans le monde, soit plus de 40 milliards de dollars.

(source De Beers 2016)

Les États-Unis représentent à peu près la moitié des achats de bijoux en diamants dans le monde, soit plus de 40 milliards de dollars. (source De Beers 2016)

21 juin 2017

Prêts à partir

Pour faire voyager boucles d’oreilles, montres, bagues et bracelets à l’abri, la jeune marque Du matin au soir a pensé un écrin en forme de rectangle à pans coupés inspiré par la taille émeraude d’une pierre précieuse. À l’intérieur : poches, compartiments et systèmes astucieux de bandes passantes amovibles. À l’extérieur : un cuir lisse ou grainé personnalisable par des lettres dorées à chaud. Des initiales au message codé, tout est possible.

L’écrin 145 euros – Gravure : à partir de 30 euros (jusqu’à 15 lettres dorées) ou sur demande.

Pour faire voyager boucles d’oreilles, montres, bagues et bracelets à l’abri, la jeune marque Du matin au soir a pensé un écrin en forme de rectangle à pans...

15 juin 2017

Antoine Raspal au musée Fragonard

L’exposition monographique consacrée au peintre arlésien du XIXe siècle montre à quel point ce dernier excelle dans l’art du détail. « La représentation des textiles imprimés et chatoyants est d’une précision quasi photographique », explique le commissaire Clément Trouche. Précision qui caractérise aussi les bijoux : héritier d’une lignée d’orfèvres, Antoine Raspal représente les préférés des Arlésiennes, les croix Maintenon ou maltaises, le bracelet torsadé orné d’une médaille que l’on nomme coulas ou encore les poissardes, ces créoles ornées de pierres précieuses.

Jusqu’au 17 septembre 2017 au musée Fragonard – Puis au musée Réattu du 7 octobre 2017 au 7 janvier 2018.

L’exposition monographique consacrée au peintre arlésien du XIXe siècle montre à quel point ce dernier excelle dans l’art du détail. « La représentation...

13 juin 2017

Nail art dans l’exposition « Medusa »

Qui dit bijou ne dit pas forcément collier ou bracelet : « Medusa » présente un ensemble de faux ongles en diamants créés en 1953 par Mellerio. Les prémices du nail art. « Ils s’inscrivent dans la mode de l’époque pour les petits objets liés à la beauté comme les peignes et les poudriers », explique le joaillier. « Mais nos archives n’ont pas encore permis de découvrir pour quelle grande figure de l’élégance ils ont été mis au point. »

Qui dit bijou ne dit pas forcément collier ou bracelet : « Medusa » présente un ensemble de faux ongles en diamants créés en 1953 par Mellerio. Les prémices...

12 juin 2017

Elie Top x Suzanne Belperron

Que faire d’une manchette en calcédoine incrustée de perles signée Suzanne Belperron, qui s’est brisée ? Elie Top l’a « réparée ». Fidèle à son style cosmogonique, il l’a couverte d’une large résille d’or blanc, ponctuée d’étoiles d’argent patiné et de diamants. « Revêtue de sa nouvelle armure scintillante, elle s’offre à l’avenir avec sérénité », explique le créateur qui ainsi associe étroitement son nom à celui de la mythique créatrice des années 1930. Une forme de collaboration inédite que présente Caroline Van Hoek lors de Design Miami à Bâle.

Que faire d’une manchette en calcédoine incrustée de perles signée Suzanne Belperron, qui s’est brisée ? Elie Top l’a « réparée ». Fidèle à son...
  • David Morris - Bracelet en or rose, corail et diamants

  • David Morris - Au centre, un rubis fuchsia de 16,59 carats entouré de diamants

  • David Morris - Bague formée par deux diamants taille navette entourés de diamants roses et blancs

  • David Morris - Bracelet en or rose, corail et diamants

  • David Morris - Bague en diamants taille marquise et diamants roses, avec au centre un saphir Padparadscha de 12,30 carats

  • David Morris - Boucles d'oreilles en perles de conche naturelles et diamants taille rose

  • David Morris - Bague en or, perle de conche naturelle et diamants

  • David Morris - Collier en perles de conche naturelles et diamants blancs et roses

  • David Morris - Bague cocktail "Taj" en diamants taille poire violets, roses et blancs, avec au centre un diamant de 3 carats

  • David Morris - Collier Y terminé par un diamant poire de 22,22 carats

  • Hubert de Givenchy et Audrey Hepburn, Paris © Collection Hubert de Givenchy

  • Robe en satin d'Audrey Hepburn dans "Diamants sur canapé" (1961) © Givenchy / Luc Castel

  • Robe en satin d'Audrey Hepburn dans "Diamants sur canapé" (1961)

  • Carole Guinard - Bijou "Triple" en feuille de polyéthylène prédécoupée, 1987

  • Carole Guinard - Bijou "Triple" en feuille de polyéthylène prédécoupée, 1987

  • Du matin au soir

  • Du matin au soir

  • Du matin au soir

  • Du matin au soir

  • Du matin au soir

  • Antoine Raspal - L'atelier de couture, huile sur panneau de bois - Musée Réattu, Arles

  • Antoine Raspal - Arlésienne aux yeux marrons - Musée Grobet-Labadié, Marseille

  • Antoine Raspal - Arlésienne au ruban noir, miniature à huile sur ivoire - Collection privée

  • Antoine Raspal - Portrait de jeune fille en ancien costume d'Arles - Musée Granet, Aix-en-Provence

  • Antoine Raspal - Arlésienne aux œillets, huile sur toile - Musée Grobet-Labadié, Marseille

  • Antoine Raspal - Autoportrait ou Le peintre et sa famille, huile sur toile - Musée Réattu, Arles

  • Musée Jean-Honoré Fragonard et musée Provençal du Costume et du Bijou

  • Mellerio - Faux ongles en diamants et palladium - 1953

  • Mellerio - Faux ongles en diamants et palladium - 1953

  • Mellerio - Faux ongles en diamants et palladium - 1953

  • Elie Top - Manchette Suzanne Belperron en calcédoine, or blanc, argent patiné, perles et diamants

  • Elie Top - Manchette Suzanne Belperron en calcédoine, or blanc, argent patiné, perles et diamants


Notice: Undefined variable: video_lst in /home/marcelou/www/thefrenchjewelrypost.com/content/themes/french-jewelry/templates/liste.php on line 303

Vivez l'effervescence de la joaillerie

Inscrivez-vous à la newsletter the french jewelry post

Subscribe